Le sportif de péridot et d'émeraude.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: Archives Du Forum :: Les Cendres de Vos RPs
Aller à la page : 1, 2  Suivant
MessageSujet: Le sportif de péridot et d'émeraude. Mer 28 Mai - 10:47
La sonnerie chanta et les élèvent se dispersèrent tous, Liu quitta ses camarades pour s'évader dans l'académie. Qu'avait-il a faire après ses devoirs ? Il pensa aux clubs et décida d'en espionner quelques uns.

Étais-je condamné à errer ainsi ? Observer des jeunots gribouiller ou se trémousser comme de sombres sots ? Condamné à traîner dans les couloirs de Reverse School, un coffre géant de trésors vivants. Je roulai sur le mur et finis dans la cour, je m'allongeai, là, dans le coin le plus à l'ombre de cet espace immense. Je m'étais assoupi une bonne trentaine de minutes, je me levai alors en recoiffant ma chevelure sauvage. De l'agitation se fit remarquer depuis le gymnase, je m'y dirigeai alors pour assister avec d'autre,à un magnifique tournoi de basket. Je me plaçai au premier rang, dégageai mes cheveux de mon visage et contempla notre équipe. Je ne m'intéresse pas au compétitions sportive, mais cette fois-ci, c'était un exploit, je ne perdis pas une miette de ce match. Je scrutai chaque membres, ainsi que leur mouvements et leurs lancer. Un joueur jouait avec une énorme technique, calculant ses fait et gestes, confiant, ses deux bras couverts de bandages. C'était ce joueur aux cheveux et au regard de péridot et d'émeraude, qui me fascinait le plus, il me semblait intéressent.

Le tournoi terminé, je me décidai de rester encore un peu, après tout, il n'était que 18h. Comme certains et certaines, j'allai féliciter notre équipe de leur victoire. Une bouteille d'eau à la main, je m'approchai du joueur à la verte chevelure, et lui passa la bouteille.


- Je me nomme Liu Kadtren, enchanté. C'était un très beau match, tes lancer étaient très beaux eux aussi. Tu calcul l'angle et la force de tire à l'avance ? Lui demandais-je alors.

Je souri en écoutant sa réponse et poursuivi encore de quelques questions afin d'en apprendre un peu plus sur lui, je n'allai pas vers le personnel, mais préférai aborder le sujet du basket dans sa vie. En faire un ami ne me sera pas forcément utile, mais m'apportera du plaisir.
Invité
avatar
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le sportif de péridot et d'émeraude. Mer 28 Mai - 16:51
Débutait alors le dernier quart temps. L’équipe adversaire n’avait aucune, mais sa détermination n’en était pas moindre. Il s’acharnait un peu trop à mon goût ; personne ne pouvait rattraper mes tirs. Jusqu’aux dernières secondes, il ne fallait pas faiblir. De plus, depuis le match d’entraînement à Osaka, mes bras étaient tendus et j’avais dût y poser des bandages. Heureusement que ce n’était pas au doigt.

Je fis un shoot du bout du terrain pendant les dernière secondes et repartit vers le banc sans attendre que la balle n’entre dans le panier ; elle allait le faire. C’était aujourd’hui une bonne journée pour les cancers. Le coup de sifflet final retentit, les gars de l’épique étaient euphoriques.

C’est après une tape dans le dos d’un coéquipier que je saisis ma serviette pour m’essuyer et commençais à me diriger vers les vestiaires. J’esquivais tant bien que mal les hordes de fans. Je fus alors interpellé par un garçon aux cheveux longs et un peu rebelle, avec un tatouage sous l’œil. Il avait un sourire qui ne me plaisait pas. Je voulais l’ignorer, mais on m’avait déjà reproché d’être trop froid envers les spectateurs et menacer de me retirer des titulaires si je ne faisais pas un minimum preuve d’intérêt envers eux. C’est donc à contrecœur que je ralentis le pas.

- Je me nomme Liu Kadtren, enchanté, dit-il.

Bonjour à toi aussi… Cette politesse. Je claquais doucement de la langue, agacé.

- C’était un très beau match, tes lancers étaient très beaux eux aussi, enchaîna t-il. Tu calcules l’angle et la force de tes tirs à l’avance ?

Il me sourit et me tendis une bouteille d’eau, que j’acceptais. Je pris une gorgée avant de répondre ; j’avais la gorge plus sèche que je ne l’aurais cru.

- Non. C’est à force d’entraînement.

Je répondais alors à ses quelques questions, bien comme il fallait pour ne pas qu’on me reproche quoi que ce soit. L’équipe passait pour se changer aux vestiaires. Je replaçais mes lunettes sur mon nez, un petit porte-monnaie bleu ciel dans la main, c’était l’objet du jour.

- J’y vais.

Puis je me dirigeais vers les vestiaires.
Invité
avatar
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le sportif de péridot et d'émeraude. Mer 28 Mai - 17:18
Ce garçon à la verte chevelure semblait se forcer à répondre à mes questions, un torture pour lui et un plaisir pour moi. Il parti ensuite se changer dans les vestiaires, me laissant seul dans ce grand gymnase. Je m’approchai alors des ballons de basket, et m’entraîna avec. Je fit le tour du stade en faisant rebondir le ballon, puis à chaque fois que je passais devant un panier, j’essayais un lancer, puis un autre, et encore un autre, jusqu'à finir par tous les réussir. Je repensai alors à la façon qu'avait l'émeraude vivante, pour faire ses tires; je fis donc de même plusieurs fois.

Il commençait à se faire tard, ne voulant pas attirer l'attention et avoir une sanction, je pris une photo de moi avec un ballon, juste pour le fun, et m'en alla me coucher. Le lendemain était à week-end, je me réservai donc ma journée squatter le gymnase tout en réfléchissant à un club que je pouvais intégrer. Il était tôt, j'étai donc seul dans le gymnase. Je m'élançai alors vers les ballons de basket et en saisit un en l'appelant par le prénom "Francis". Je me mis ensuite à rouler avec lui, puis resta en plein milieu du terrain avec mon carnet de note.


- Hmm... Je devrai peut-être essayer la natation... Ah mais je devrai participer à des tournois et nager vite. Hum... dit-je en faisant la moue.

J'entendu, de loin, quelqu'un s'approcher, par réflexe, j'allai me cacher sous les tribunes, accompagné de Francis.
Invité
avatar
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le sportif de péridot et d'émeraude. Mer 28 Mai - 17:52
Sitôt changé, je me fis embarquer par l'équipe pour fêter notre victoire en allant manger de bons gros steacks. Nous y restions toute la soirée.

Je délaissais le groupe qui rentrait au pensionnat pour aller vers le parc. Je fis quelques shoots, jusqu'à décider qu'il faisait un peu trop nuit. Sur le chemin, dans un distributeur, je me pris une canette de "pocari sweet". Puis, je rentrais jusqu'à la chambre, assez épuisé, mais écoutant l'horoscope du lendemain.

Puis, je me levais au petit matin, il faisait encore nuit. Une bonne douche bien fraîche, un coup dans les cheveux, crème pour les mains, limage pour les ongles et bandages aux doigts, je fus fin prêt. J'étirais mes bras; ils allaient nettement mieux. Je les massais doucement. J'enfilais une chemise fermé jusqu'en haut et un jean droit, puis sortit de la chambre sans un bruit. Les quelques minutes de marche qui me séparait du gymnase suffisaient à faire éclore le soleil.

En arrivant, je me changeais encore dans les vestiaires, en short et T-shirt uni pour aller m'entraîner. Je m'achetais une bouteille d'eau. Quand j'arrivais dans le gymnase, j'allais chercher le cadis de ballons dans la remise et l’emmena au milieu du terrain.

Puis, je m'entraînais, en restant d'ailleurs avec mes bandages au bout des doigts. Heureusement, il faisait plutôt bon aujourd'hui, ni trop chaud, ni trop froid. Cela me mettait dans de bonne condition. Et puis, j'avais mis dans mon sac mon chapeau de père Noël, l'objet fétiche du jour des cancers.

Mais étrangement... Je me sentais observer.
Invité
avatar
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le sportif de péridot et d'émeraude. Mer 28 Mai - 18:37
Le Péridot était entré pour s’entraîner. Je remarquai quelque chose d'étrange dans son sac, je m'y rapprochai donc, en toute discrétion, et ramena le sac avec moi, sous les tribunes. "Shintarô Midorima" était le nom marqué sur une étiquette de son sac, où se trouvai également un chapeau de père noël. De nombreuses pensées me traversèrent l'esprit à la vu de ce bonnet rouge, je le mis jusqu'à dépasser mes yeux afin d'oublier ces pensées plus qu'étrange.

Je continuais alors à observer Midorima, jusqu'à ce qu'il remarque que son sac ne soit plus là. Je me mit alors à terre, et me dissimula dans les zones les plus à l'ombre. Lorsqu'il commençai à se rapprocher des tribunes, je m'en allai et lui posa le bonnet sur la tête et pris ses lunettes. Je retins mon rire plus que spéciale, et me plaça derrière le cadis de ballons. Observant le Péridot perdre de son assurance. Je pris alors un ballon et posa ma tête dessus.

- Midorima. Par ici.~

Je l'attendu venir, puis m'enfui avec le cadis. Je revins alors aux tribunes et appela Midorima à attraper mon léger lancer. Me mettant à rire silencieusement.
Invité
avatar
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le sportif de péridot et d'émeraude. Mer 28 Mai - 19:39
Au bout d'un moment, je voulais boire, mais en revenant au banc, je ne trouvais pas mon sac. Un stalker peut être? Je soupirais. L'horoscope n'avait pas dit que je perdrais quelque chose aujourd'hui, et encore moins quelque chose d'important.

Je regardais aux alentours en avançant vers les tribunes, quand soudain, quelques chose passait sur mon crâne, menaçant de faire tomber mes lunettes mais dont on me priva vite. Je retirais le bonnet, car s'en était un apparemment, de ma tête et me retournait: un vague corps surplombé d'une couleur foncée était derrière ce qui semblait être le cadis à ballon.

- Oi, rends-moi ça! criais-je avec une veine apparente.

Je me dirigeais vers l'ombre, car je ne voyais plus grand chose, il fallait l'avouer. Mais j'avançais stoïquement vers lui pour ne pas lui montrer que je ne distinguais que sa forme.

- Midorima, par ici...! susurra malicieusement la voix.

Il me semblait d'ailleurs avoir déjà entendu cette voix. Je fis un pas en avant et le garçon s'enfuit avec le matériel, passait en haut des tribunes. Je ne le distinguais quasiment plus. Il m’appelait à rattraper l'un de ses lancers.

Quel andouille. Je fermais les yeux. Je l'entendais, le ballon qui fendait l'air. Je le rattrapais aussitôt des deux mains et shootait en direction du panier, qui fût parfait ; à force d'entraînement, je savais exactement l'emplacement des paniers. Le garçon m'en envoyait un autre, puis encore un ; chacun d'eux terminait dans un des paniers en passant par ma main.

- Satisfait? répliquais-je, agaçé.

Je claquais la langue par mécontentement. J'allais m'asseoir sur les bancs.

Maintenant, je ne bougerais plus.
Invité
avatar
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le sportif de péridot et d'émeraude. Mer 28 Mai - 21:21
Shintarô réussi tout ses tires et alla s'asseoir fatigué, sur le banc. Je me rapprocha de lui, essuya les verres de ses lunettes, et les lui mit. Je fis ensuite un saut, suivi d'une galipette à atterrissage.

- Tu es tellement fascinant mon cher Péridot. Désolé pour tes lunettes, mais j'avais grandement envie de te voir sans.

Liu resta allongé sur le terrain, un moment. Repensant à Shintarô, et ses magnifiques tirs. Il avança comme un cafard et près des bancs des tribunes, reprit son carnet de note, et gribouilla certaines choses, concentré. Il reporta ensuite, son attention sur Midorima, et parti du gymnase.
Il était parti à la piscine pour organiser son inscription au club. Il revint quelques minutes plus tard, pour se changer dans le vestiaire des garçons, il ressortit habillé comme au départ, mais le visage bien dégagé, les cheveux attachés. Liu reparti alors, goûter à l'eau de la piscine.

Il était maintenant 14h, Liu qui c'était fait quelques potes, décida enfin de partir pour aller manger. Il revint dans les vestiaires, sa chemise sur lui, il enfila le reste de son uniforme. Il décida rattacher ses cheveux, et s’assied sur un banc, piquant une sieste.
Invité
avatar
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le sportif de péridot et d'émeraude. Jeu 29 Mai - 12:19
Je sentais le garçon s'approcher. Il se mit en face de moi, me remit mes lunettes avant de s'éloigner comme une gazelle en faisant de bons de gymnaste. Je réajustais ce qu'il m'avait posé sur le nez. Je le fixais ; c'était le gars d'hier, avec un tatouage aussi infect, c'était facile de le reconnaître.

- Tu es tellement fascinant mon cher Péridot, dit-il avec un sourire narquois. Désolé pour tes lunettes, mais j'avais grandement envie de te voir sans.

Puis, il s'allongea sur le sol du terrain en position de croix. Je soupirais. Avec un idiot pareil dans les pattes, impossible de s'entraîner ici. Je repris alors mes affaires et parti en direction de la forêt non loin.

Après un échauffement, je fis un jogging pendant presque une heure et demi. J'allais ensuite en ville pour acheter de nouveaux bandages. Puis je repartis m'entraîner au gymnase, qui était alors rempli par les différents clubs. J'y retrouvais quelques personnes du club de basket. Je fis cela jusqu'à midi et quelques.

J'allais alors manger au self, avec les autres, puis je rentrais dans ma chambre pour regarder la vidéo de notre prochain adversaires en mémorisant leur mouvement , ce travail revenait normalement au manager, cependant, le lycée était trop récent et nous n'en n'avions pas encore. Nous devions alors, pour les sportifs, organiser nos propres entraînements et nos propres camps. Je me concentrais sur la vidéo, et ce pendant bien deux heures.

Je retournais au gymnase, où il n'y avait plus vraiment de gens. C'était l'heure de la digestion et du temps calme, de plus, aujourd'hui, je n'avais qu'une heure de cours plus tard, je pouvais donc continuer de m'entraîner. J'avais pris dans mon sac mon uniforme aussi.

En arrivant, je remarquais qu'à l'endroit où je posais habituellement mon sac était occupé par une loque, qui, en m'approchant, était la puce du matin même. Je soupirais, posais mon sac au pied d'un autre banc et ressorti des ballons pour faire des shoots.
Invité
avatar
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le sportif de péridot et d'émeraude. Dim 1 Juin - 20:22
Faut qu'je me réveille... Aaah, mais j'ai pas envie... Bon, allez... un, deux...
- Hm ?! Fis-je en me réveillant brusquement.

 Je me retrouvai dans le gymnase, Midorima s’entraînant encore comme un malade. C'est cette espèce d'acharnement à répéter la même action qui attire à la fois mon dégoût et mon respect pour cet homme. Il me fait à la fois penser à un stupide chien qui ne fait que se lancer et se rapporter la baballe tout seul, mais  à la fois comme un homme de bureau. Que dire... Il m'attire. Vu son comportement et son look, y a des chances pour qu'il ait de l'argent à dépenser... Ah, mais vu son caractère, ce ne sera pas si facile d'en rafler un peu...
Je m'allongeai sur le banc, mes mains fraîches sur mon visage, observant mon Péridot jouer avec ses baballes. Je me forçai à attendre qu'il parte pour en faire de même, mais l'ennui venant me ronger trop souvent, je décidai donc de me lever et jouer avec un ballon, dans mon coin, afin de ne pas déranger le toutou verdâtre. Il n'était pas encore l'heure de manger, et mon "ami" ne semblait pas avoir envie de quitter le gymnase. Je déposai alors le ballon à son emplacement principale et allai m’asseoir dans les tribunes, près de la sortie, et nota des anecdotes sur mon portables, silencieusement mais rapidement.
Invité
avatar
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le sportif de péridot et d'émeraude. Dim 1 Juin - 22:28
Je continuais de m'entraîner jusqu'au soir, très tard. Ce n'est seulement que vers 20 heures que je rangeais tout. J'allais dans le local tout ranger, puis revint vers le gymnase.

Je restais là, à fixer le panier et soupirais. Je m'assis par terre et m'allongea là. Pour souffler un peu. Je fermais les yeux. Bizarrement, ça m'apaisait d'être comme ça. Je restais comme ça un bon moment,sans savoir pourquoi. Puis, j'entendis un bruit vers les tribunes. Je soupirais.

Je me levais, pris mon sac et marchais jusqu'à la porte, quand je vis la puce. Je soupirais encore.

- Pourquoi tu me harcèles? le regarde, ça commençais à m'énerver. Le gymnase, c'est un endroit sacré pour les gens qui veulent vraiment faire du sport.

Je fronçais les sourcils. Ça m’agaçait qu'un gars venait ici pour rien, salissant ce que représentais le gymnase pour moi.
Invité
avatar
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le sportif de péridot et d'émeraude.
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Le sportif de péridot et d'émeraude.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
Sujets similaires
-
» Un après-midi plutôt sportif avec un ami [Dong-Jie Wu]
» Lettre ouverte au président René Preval du colonel Himler Rebu
» Quiz divers sportif
» Recensement et présentation des personnages
» Journée d'intégration ! [Bizutage][Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Reverse School :: Archives Du Forum :: Les Cendres de Vos RPs-
Sauter vers: